Qui a dit que les femmes étaient compliquées à comprendre ? Les hommes ?! Bon, c’est vrai que si on n’a pas les clés pour décoder le langage des femmes, ça peut avoir l’air compliqué… Mais en vrai, tout cela obéit à une logique ! Et pas seulement à une logique féminine ! Dans cet article je vous livre trois clés, plus deux clés bonus, pour enfin décoder les femmes, comprendre les femmes, et surtout « parler femme ». Etes-vous prêt à percer les mystères du vrai langage des femmes ?!

A lire aussi : comment comprendre les femmes  

 

 

Clé n°1 : Non, elles ne disent pas l’inverse de ce qu’elles pensent !

Les femmes sont plus honnêtes et sincères que vous le pensez !

Une erreur souvent commise, c’est de penser qu’une femme dit toujours le contraire de ce qu’elle pense… Autrement dit, les femmes sont hypocrites et menteuses : c’est faux.

C’est un grossier raccourci que font certains hommes croyant avoir compris le langage féminin, mais ils se trompent. La plupart s’attardent en effet simplement aux mots qu’elles utilisent et négligent toutes les autres dimensions du langage… Dans ce cas, effectivement, il va y avoir des malentendus !

Alors peut-on croire une femme sur parole ? Si vous voulez creuser la question, je vous invite à visionner ma vidéo YouTube « est-ce qu’elle pense ce qu’elle dit ? » !

De manière générale, et pour vous éviter des complications, je vous conseille de toujours considérer qu’une femme pense ce qu’elle dit, et dit ce qu’elle pense. Si vous partez du principe qu’elle est menteuse, vous allez complexifier inutilement la communication avec elle !

La seule nuance est la suivante : les femmes disent ce qu’elles pensent… mais ne le disent pas forcément avec des mots. Ou pas uniquement avec des mots. Les mots ne composent qu’une infime partie du langage des femmes.

 

Les femmes ne vous testent pas et ne vous piègent pas en permanence

Une autre idée reçue que j’aimerais démonter, c’est celle qui consiste à dire que les femmes ont souvent tendance à prêcher le faux pour obtenir le vrai, ou à vous piéger.

Il faut admettre que les femmes ont effectivement recourt à ces pratiques, mais c’est bien souvent uniquement dans les contextes où elles ne se sentent pas en confiance, menacées :

  • Phase de séduction : elles veulent savoir à qui elles ont affaire
  • Elles doutent de vous : elles ne vous font pas confiance
  • Elles doutent d’elles : elles ont besoin d’être rassurées et validées

 

En complément, vous pouvez visionner ma vidéo sur les questions-piège.

 

 

Clé n°2 : le langage des femmes c’est beaucoup de « non-dits »

Si les femmes ne disent pas l’inverse de ce qu’elles pensent, en revanche, elles ne disent effectivement pas tout.

Voilà donc le vrai langage des femmes : un langage fait de sous-entendus qu’il faut pouvoir comprendre. Car qui dit comprendre le langage des femmes, dit comprendre le texte ET le sous-texte. Et ne jamais dissocier les deux. C’est là que beaucoup se trompent dans l’interprétation :

 

Langage verbal et langage corporel

Le langage du corps complète toujours à merveille les mots employés par un individu, qu’il soit homme ou femme : c’est un fait !

Chez les femmes, il est très fréquent d’observer des incongruences entre ce qu’elles disent avec leur bouche et ce qu’elles expriment avec leur attitude et leur regard. Et s’il est si facile de déceler ces incongruences, c’est parce que c’est volontaire !

Beaucoup de femmes ont peur des mots car ils peuvent être solennels, trop sérieux, ou ouvrir des discussions qu’elles n’ont pas envie de mener. Par conséquent, elles ne diront pas tout, et laisseront leur corps s’exprimer à leur place. C’est souvent très visible, et c’est ça qui perturbe beaucoup d’hommes…

Et pourtant, si c’est gros, c’est qu’il faut en prendre compte car elle vous fait passer un message : regardez d’abord comment elle se comporte avant d’écouter ce qu’elle dit.

 

Langage verbal et sous-entendus

Dans le même genre, les femmes ont souvent tendance à garder les choses pour elles et à ne pas tout dire… Mais ce n’est pas parce qu’elles ne disent pas les choses qu’elles ne doivent pas être entendues ! Vous me suivez ? Non, hein ?

Je vous explique : une phrase ou un mot se suffisent rarement à eux seuls. Ils ont tous un sous-entendu  :

  • Selon le contexte et la relation que les deux communicants entretiennent
  • En fonction de la ponctuation ou du ton employé
  • En vertu du « code des sous-entendu parce que tout le monde sait que ‘OK’ ça veut dire que je suis contrariée et que ‘il est sympa’ ça veut dire qu’il est pas sexy ».

 

Besoin d’un décodeur pour traduire les phrases des femmes ? Ce sera la clé bonus n°2 !

langage féminin

 

 

Clé n°3 : le langage des femmes est essentiellement émotionnel

Je suis sûre que l’expression « les femmes sont des créatures émotionnelles » vous parle.  Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Non, ça ne veut pas dire qu’elles sont désespérément romantiques et qu’elles ne font que parler d’amour et de sentiments !

Ça signifie que la plupart du temps, quand une femme échange avec vous, elle fait référence à des ressentis.   Ce qui peut apparaître comme un constat est en fait l’expression de sa pensée et de ce qu’elle éprouve. Autrement, ses paroles, hors contexte formel, traduisent généralement son état émotionnel. On peut donc en savoir beaucoup sur son état d’esprit rien qu’en l’écoutant !

Par exemple : « on sort pas ? », peut signifier :

  • « je pensais qu’on allait sortir, je m’étais préparée à sortir»
  • « j’ai envie de sortir»
  • « je suis triste/ déçue/ en colère que tu ne me proposes par une sortie tous les deux »,
  • « s’il te plaît, propose-moi une sortie»,
  • « j’aimerais que tu sois fier de sortir avec moi et que tu me montres que tu t’amuses avec moi, que nous ne sommes pas dans une routine.»

 

 

L’origine des malentendus entre hommes et femmes

Avant de développer les 2 clés bonus, je voudrais attirer votre attention sur une chose : le fonctionnement des femmes et leur langage leur est naturel et instinctif. Elles ne cherchent pas à rendre la communication difficile dans un couple ou à vous compliquer la tâche.

Ce qui vous paraît énigmatique et prise de tête est normal pour elles ! Tellement normal qu’elles pensent que vous comprenez toutes les dimensions du langage féminin et qu’elles ne se doutent pas que vous ne saisissez pas toujours tout (ou elles pensent que vous faites preuve de mauvaise volonté). Tellement normal que quand vous parlez, elles utilisent leur décodeur féminin… et vous font dire ce que vous n’avez pas dit, et surinterprètent.

Vous qui aujourd’hui avez de quoi décoder le langage des femmes, vous pouvez simplement :

  • Vous mettre à leur niveau
  • Leur dire explicitement que vous communiquer différemment… et leur fournir un décodeur du langage masculin ! Car oui, le langage des hommes n’est pas une évidence pour la plupart des femmes, même s’il vous apparaît plus simple à vous !

 

 

Clé bonus n°1 : différences de logiques du langage féminin VS langage masculin

Dans un live YouTube, à l’occasion de la sortie de mon Décodeur des Femmes, j’ai développé 3 aspects primordiaux sur la logique du langage féminin :

  • le langage des femmes découle d’un système tout entier
  • il varie en fonction de nombreux paramètres
  • il ne se limite pas au verbal !

 

 

Clé bonus n°2 : un manuel sur le langage féminin verbal et non verbal

Si vous avez à cœur de bien comprendre les femmes et ce qu’elles veulent dire, sachez que j’ai écrit Le Décodeur des Femmes.

Un manuel de psychologie féminine qui décrypte le langage des femmes, dans lequel vous allez retrouver :

  • des phrases de femmes et leur traduction
  • des comportements de femme expliqués et leur signification

le décodeur des femmes

Si vous êtes curieux, vous pouvez même consulter le sommaire et les premières pages du livre gratuitement !