Les tue l’amour, ce sont tous ces petits détails capables de totalement casser l’ambiance avec une femme. Vous étiez bien, et même très bien… La température montait, montait, montait… Mais alors que vous vous apprêtiez à passer la vitesse supérieure, ou pire, alors que vous étiez en plein acte, votre partenaire n’était soudainement plus chaude. Quelque chose l’a refroidie, elle n’avait plus envie de vous. Aïe ! Mais que s’est-il passé ? Qu’est-ce qui lui a coupé l’envie ? Je vous explique tout et vous fais la liste des différents tue-l’amour chez les hommes susceptibles de faire retomber le désir d’une femme.

Être un Dieu au lit et éviter toutes ces déconvenues : Le Guide de l’Amant Idéal (livre + vidéos)

La version vidéo de cet article

 

1- Hygiène et autres détails physiques : les pires tue l’amour de tous les temps

Vous ne serez sans doute pas surpris en apprenant qu’une hygiène approximative est considérée comme le pire tue l’amour de tous les temps, e à l’unanimité (hommes comme femmes). Et même si ça vous paraît élémentaire, à en croire les très nombreux témoignages qui pleuvent chaque jour, il était important de revenir dessus. Après tout, nous n’avons pas tous les mêmes critères… Alors, à quoi faut-il faire attention ?

Les odeurs corporelles :

Les odeurs transpiration ou macération sans des vêtements serrés (sous-vêtements et chaussettes notamment) sont naturelles mais bien peu sexy. Si vous devez voir cette fille en fin de journée ou après une activité physique, passez par la case douche. Même si vous avez l’impression de ne pas avoir tellement transpiré ! Oh, et veillez à avoir une haleine fraiche !

La pilosité :

Beaucoup de personnes associent encore une pilosité non-entretenue à un manque d’hygiène. Même si vous êtes propres ! Et si ce n’est pas ça, vous passerez pour un homme qui ne prend pas soin de lui, voire qui se néglige. Ce qui n’est guère mieux, vous en conviendrez !

Les vêtements négligés :

Dans le même genre les vêtements troués, froissés, qui sentent la friture du midi ou qui sont imprégnés des odeurs de vos pauses clope font plutôt mauvais genre. Ce sont des détails qui peuvent perturber une femme et la couper de toute excitation : « mais il ne s’est pas fait beau pour moi ? Je ne lui plais pas ?» ou encore « s’il ne fait pas attention à son apparence, qu’est-ce que ça doit être en dessous ?! ». Quant aux boxer Patrick l’Etoile de mer ou Superman : on évite aussi !

tue l'amour hommes

 

 2- Faites attentions à ce que vous dites ! 

Un seul mot de travers et tout peut retomber ! Prenez garde, donc, pensez bien qu’il vaut mieux parfois se taire plutôt que de risquer gros !

Les plaisanteries

Quand la tension sexuelle est dure à soutenir, ou quand on est simplement un petit rigolo, on peut être tenté de dire quelque chose histoire de « détendre l’atmosphère »…

Laissez-moi vous dire une bonne chose : oui, l’atmosphère sera détendue… Tellement détendue que vous ne pourrez plus rattraper le désir et la tension sexuelle partis loin, très loin.

Quand la température augmente, les plaisanteries ne sont pas les bienvenues !

Le dirty talk mal-maîtrisé

Dire des mots cochons, ça peut exciter l’autre comme ça peut vous exciter vous-même… A condition de savoir le faire ! Un mot de travers ou un mauvais timing et vous pouvez être sûr que votre copine se vexera (au pire) ou restera interloquée (au mieux). Dans les deux cas, vous casserez la magie du moment.

A lire aussi : exciter une femme avec des mots

 

3- Confondre passion et précipitation tue le désir !

Il arrive que les deux amants, pris de passion, glissent très rapidement des préliminaires câlins aux préliminaires torrides. Et tant que cette énergie est partagée, c’est super !

Malheureusement, si votre partenaire n’est pas déjà et très rapidement excitée par vous, sachez qu’elle appréciera que vous preniez votre temps. En gros, je ne saurais que trop vous conseiller de vous adapter à sa cadence.

Si vous allez trop rapidement pour elle, c’est-à-dire si vos mains glissent rapidement vers des zones sexuelles (poitrine, vulve, anus, fesses), vous pouvez être sûr qu’elle n’appréciera pas. Et au mieux elle ne dira rien mais se refermera un peu (elle ne lâchera donc pas prise), au pire elle vous remballera.

 

4- Votre regard peut l’exciter… ou faire tout l’inverse !

Un regard peut beaucoup déstabiliser une femme. Et si parfois vous pouvez la déstabiliser dans le « bon sens », vous pouvez aussi la faire se questionner, et donc la distraire et totalement l’extirper du moment présent.

Si en début de sexualisation vous entreprenez un jeu de regard un peu trop osé, votre partenaire pourra se sentir objectifiée et mal le vivre. Elle vous trouvera précipité, eu peu trop sûr de vous, et dans le jugement (en train de la traiter de fille facile).

A lire aussi : savoir sexualiser une relation

Dans le feu de l’action, un regard totalement émerveillé lui donnera le sentiment que vous êtes très peu expérimenté… Trouvez le juste équilibre pour qu’elle se sente belle et désirée sans qu’elle se sente pour autant scrutée telle la plus belle strip-teaseuse du club !

plus de désir

 

5- Trop de prévoyance casse l’ambiance

Imaginez un peu : vous êtes bien tous les deux, et la température monte. Vous commencez à vous chauffer, elle est super excitée… Vous allez dans votre chambre, elle découvre que tout était déjà prêt : les huiles sont à disposition, les bougies sont allumées, les préservatifs sont à portée de main.

Autre scenario : vous êtes tous les deux très chauds et vous avez envie l’un de l’autre. Vous dégainez alors vos préservatifs, dans votre poche depuis tout ce temps.

Que va-t-elle se dire d’après vous ? Elle va se dire que vous aviez tout prévu, que vous l’avez piégée, et pire… que vous l’avez considérée comme une fille facile ! Et là, c’est le drame.

Moralité : être prévoyant c’est bien, savoir accueillir c’est bien… Mais gardez un peu de spontanéité, ou faites semblant !

 

6- Se mettre la pression

Faire l’amour n’est pas une performance ! Du moins, c’est comme ça que les femmes le voient !

En voyant que vous vous mettez beaucoup la pression, votre partenaire vous trouvera trop concentré… sur autre chose. Pas assez dans l’émotion ou dans l’instant. Ce qu’elle veut c’est partager ce moment avec vous, pas voir vos prouesses techniques !

Par ailleurs, si vous faites encore partie de ceux qui pensent que si une femme n’a pas eu d’orgasme, le sexe était nul : vous vous trompez !! Et vous n’avez manifestement pas lu Le Guide de l’Amant Idéal… 😉

Plus vous lui mettrez la pression pour qu’elle jouisse, moins elle y arrivera car elle ne lâchera pas prise. En lui disant à quel point vous avez à cœur qu’elle jouisse, vous pouvez être sûr qu’elle se sentira trop sous pression et qu’elle n’y parviendra pas. Pire : ça peut même la saouler et complètement la faire changer d’état d’esprit !

 

7- Pas d’imprudence : pensez au consentement

Dans le feu de l’action, vous pouvez avoir envie de tester certaines choses (sexe anal, bondage par ex)… Ou vous pouvez également penser que certaines choses sont « normales » (sexe oral par ex) et donc qu’elles ne nécessitent pas de s’assurer que votre partenaire est OK pour les pratiquer. Grave erreur !

Dans l’idéal, la connexion et la communication sont si faciles avec votre partenaire que vous n’avez pas besoin de dire les choses pour vous comprendre… Mais dans la pratique, c’est autre chose… Et si vous la brusquez trop, elle peut totalement se braquer, ou même se mettre en colère et tout arrêter tant elle ne se sentira pas à l’aise, pas respectée.

En cas de doute, donc, demandez-lui son accord en lui exprimant votre envie : « j’ai envie de… est-ce que tu… ». Ça ne coûte rien, et ça peut vous sauvez votre moment. Ne craignez pas que ce soit cette demande qui casse l’ambiance, au contraire ! Bon, après si vous parlez pendant 30 ans e que vous lui demandez son accord toutes les 15 secondes, c’est sûr que ça va entrer dans la catégorie des tue-l’amour !

 

8- La négociation, un tue l’amour puissance 1000 !

Toujours dans le feu de l’action, si votre partenaire vous dit qu’elle n’a pas envie de ceci ou de cela, je comprends que vous soyez déçu ou frustré… Toutefois, la pire des choses à faire serait d’entrer en mode « négociateur » et de chercher à la convaincre. Avancer vos arguments, même excellents, ne ferait qu’empirer la situation.

En effet, si elle n’est pas d’accord et que vous ne cherchez pas, il est facile pour elle de reprendre le cours de vos ébats. Mais si vous faites volontairement une pause pour argumenter et débattre… Et bien, justement, vous faites une pause ! Autrement dit : toute la tension retombe et vous faites appel à vos cerveaux rationnels. Fini l’émotionnel, fini l’instant présent… Et donc finie l’excitation, vous cassez tout !

De plus, certaines femmes peuvent mal vivre le fait que vous n’écoutiez pas leurs opinions et que vous les remettiez en question. Elles peuvent se vexer, se sentir non respectées… et donc se braquer.

 

9- Sources de distraction et autres parasites 

Lorsqu’il est question de faire monter la tension sexuelle à son comble, le plus important est de vous créer comme une bulle d’intimité, hors du temps et hors de tout. C’est dans cet espace qu’une femme arrivera plus facilement à lâcher prise, et dans cet espace qu’elle se sentira la plus à l’aise pour passer un moment torride.

Or, il suffit parfois de bien peu de choses pour détourner son attention, la distraire, la sortir de cette bulle et donc lui couper l’envie… Ce peut être un petit détail comme la fenêtre restée ouverte alors qu’elle donne sur la rue, la télé restée allumée, une tâche qu’elle avait commencée et qui était en cours de réalisation, votre téléphone qui sonne, etc.

En d’autres termes : tout ce qui est source de distraction peut agir comme un très puissant tue l’amour… Et si vous réfléchissez, je suis sûre qu’il vous reviendra en tête une situation lors de laquelle vous l’avez trouvée bien peu réceptive… Vous avez votre réponse à présent !  

 

10- Les circonstances sur lesquelles vous n’avez pas d’emprise 

Une dernière chose : parmi tout ce qui est susceptible de distraire une femme et de l’empêcher d’éprouver du désir et de l’excitation, il y a beaucoup d’événements extérieurs sur lesquels vous n’avez pas d’emprise.

Si pour les 9 premiers points énoncés vous pouviez agir, gardez en tête, malheureusement, qu’il y a certaines choses contre lesquelles vous ne pouvez vous battre. Parmi elles, tous les tourments psychologiques et autres soucis du genre qui lui bouffe de l’énergie et lui occupent l’esprit. Et ça, et bien vous n’y pouvez rien…

 

Pour approfondir encore :

  • Voir les commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis manquants sont marqués par une astérisque *

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • site internet *

*


CAPTCHA Image
Reload Image

Ads

Vous pourriez aimer

POINT PROSTATE

Le point P : une zone érogène (tabou) de l’homme trop méconnue !

Le point P est une zone particulièrement érogène chez l’homme… mais aussi peu connue ...

dépendance affective menottes

Comment sortir de la dépendance affective ?

Dépendance affective, dépendance émotionnelle, dépendance sentimentale ou encore dépendance amoureuse : tant d’expressions qui ...

5 INDISPENSABLES A SAVOIR SUR LES FEMMES

POUR LES SEDUIRE, LES ATTIRER, LES GARDER...

Téléchargez gratuitement mon guide pour enfin tout comprendre des femmes, 

recevez mes conseils inédits sur la psychologie féminine régulièrement,

et faites partie de ma liste de VIP pour revecevoir les news et des promos. 

Merci pour ton intérêt ! Ton guide t'attend dans ta boîte mail !